Blog

Iscomima vitalité : Les bienfaits de l'ortie

Orties

 Iscomrima Bien-être vous parle aujourd'hui de l’ortie, une plante médicinale très puissante. Elle était déjà utilisée depuis plusieurs siècles par les Grecs et les Romains, son efficacité étant reconnue depuis des milliers d'années. Il faut savoir qu'aucune partie de cette plante n’est inutile. De la graine à la tige en passant par les racines en effet, l’ortie recèle en effet d’une multitude de vertus.

Usages thérapeutiques de l’ortie par Iscomrima Bien-être

 L’ortie contient plus de propriétés que l’on ne pourrait imaginer. Déjà, il est important de préciser qu’elle contient plus de fer que la viande rouge et trois fois plus que les épinards lorsqu’elle est consommée fraîche. Les personnes en manque de fer peuvent donc en consommer afin d’éviter les anémies. Bien entendu, l’ortie ne contient pas que du fer. On y retrouve également des minéraux essentiels, des vitamines et des acides aminés. L’ortie est aussi efficace pour la production de lait chez les femmes enceintes, pour les problèmes de bouche, pour les soins capillaires et également comme apport nutritionnel compte tenu de sa teneur en magnésium, calcium, phosphore, potassium, etc.

 

Posologie et précautions d’emploi

 L’ortie peut être consommée sous forme de tisane. Dans ce cas, il suffit d’infuser 2 à 5 g de fleurs et de feuilles précédemment séchées dans 150 ml d’eau bouillante. L’infusion est à prendre trois fois par jour. Le même procédé convient également pour les racines qui doivent être séchées puis porté à ébullition durant une minute. 1.5 g de racines conviendront avec 150 ml d’eau.

 Pour les applications cutanées, il suffira de badigeonner les parties concernées avec du jus d’ortie pendant plusieurs jours. Vous pouvez également appliquer les feuilles fraiches sur la partie douloureuse pendant trente secondes. Par ailleurs, Iscomrima Bien-être vous recommande de prendre des précautions avant l’utilisation de l’ortie. Il est par exemple déconseillé en cas d’œdème d’appliquer une thérapie d’irrigation à base d’ortie.

Aussi, des effets indésirables tels qu’une impuissance et une diminution de la libido sont également remarqués chez certains patients ayant consommé cette plante (sous forme de tisane par exemple). Pour ces raisons, il est donc fortement recommandé de recueillir l’avis de son médecin avant tout traitement à base d’ortie ou avant d’utiliser la plante en interaction avec d’autres médicaments.

Par  Iscomrima  Bien-être

Iscomrima vitalité : Les vertus de l'huile d'olive

Huile dolive

 L’huile d’olive est utilisée depuis longtemps aussi bien en cuisine que pour la médecine du fait des ses nombreuses vertus. Dans cet article, Iscomrima Bien-être vous présente l’origine de l’huile d’olive ainsi que ses bienfaits sur la santé.

 

Origine et présentation de l’huile d’olive

 D’origine méditerranéenne, l’huile d’olive est utilisée depuis l’antiquité par les Grecs, les Italiens, les Romains et les Hébreux. C’est un aliment de base de la cuisine méditerranéenne, utilisé aussi bien pour la cuisson (friture, sauces, etc.) que pour la confection des plats légers (salade, crudité, etc.). L’huile d’olive s’achète facilement dans le commerce et un peu partout dans le monde. Elle se trouve sous deux formes générales : « l’huile d’olive extra vierge»  et « l’huile d’olive vierge », la première étant d’une qualité supérieure car bien plus pure.

 

Usages thérapeutiques de l’huile d’olive par Iscomrima Bien-être

 L’huile d’olive est un aliment riche en acides gras mono insaturés, en vitamine E, en vitamine K et en vitamine A. Ces différentes vitamines, rares dans les autres types d’huile, sont  bénéfiques pour la santé, spécialement en réduisant les risques d’infarctus du myocarde ainsi que les risques liés à la mortalité par maladie coronarienne. En adoptant cette huile dans vos habitudes alimentaires, vous aurez donc une meilleure tension artérielle et vous réussirez à diminuer le taux de triglycérides et de glucose présents dans votre organisme.

 De plus, la quantité importante d’acides gras mono-insaturés que contient l’huile d’olive joue un rôle d’anticoagulant et permet de diminuer le taux de mauvais cholestérol (LDL) dans l’organisme en y ajoutant du bon cholestérol (HDL). Ces acides gras permettraient également de prévenir la maladie de l’athérosclérose. Par ailleurs, des études américaines ont démontré que l’huile d’olive extra vierge aurait des propriétés anti-inflammatoires d’une efficacité proche de l’ibuprofène.

 

Posologie et précautions d’usage

 

Pour profiter au maximum des vertus de cette huile, certains recommandent d’en consommer au moins 20 grammes par jour. Toutefois, il n’existe pas de posologie stricte pour son utilisation. Vous pourrez donc en consommer comme vous le voulez.

Conseil Iscomrima Bien-être : la consommation à froid de l’huile d’olive est ce qui est le plus recommandé pour un bon résultat. Par ailleurs, en ce qui concerne les méthodes de conservation, cette huile doit être gardée dans un endroit frais et sec mais elle n’a pas besoin d’être réfrigérée. 

 

Par  Iscomrima  Bien-être